Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Gabriel

Le blog de Gabriel

Menu
Quand l'homme ne sera plus là ...

Quand l'homme ne sera plus là ...

La tour Eiffel toute rouillée,

Où deux étages ont disparu

A terminé de scintiller

Tant Paris n’a plus une rue.

*

L’herbe a recouvert les pavés,

Les maisons se sont écroulées

L’humain, de pater en ave

De cette terre est blackboulé.

*

Il s’est lui-même assassiné,

Pour des querelles de clochers,

Aucun n’ayant voulu freiner,

Dans leur ego , tous retranchés.

*

Les cheminées, là sans fumée,

Les bâtiments, sans rien dedans

Et les palais tout consumés,

N’ont plus le moindre résident.

*

Les forêts courent un peu partout,

L’animal a repris ses droits

Et même ceux, pourris d’atouts,

De se sauver n’ont pas eu droit.

*

La terre a perdu tous ses gens

Mais elle s’entête à tourner,

Comme si il était urgent

De ne pas s’en émotionner .

*

Les bois, les plaines et les eaux

Ont repris leurs teintes d’avant

Et il se dit que les oiseaux

Seraient parmi les survivants.

*

Quant aux poissons, ce jour en nombre,

D’avoir échappé aux  filets,

A personne  ne font de l’ombre

Il n'y a plus de carrelets.

*

Tous les bruits d’un coup sont partis,

Ne laissant là, que le silence

Car ce qui était impartis

A succombé aux quérulences ;

*

Notre planète est à la fête,

Elle a perdu ses prédateurs,

Tous les pillages, enfin s’arrêtent,

Il n’y a plus de malfaiteur.

*

Sur ce nouveau jardin d’Eden,

Où le soleil, , toujours se lève,

On n' y trouvera plus de haine,

Sauf à remettre Adam et Eve…

Août 2017

Quand l'homme ne sera plus là ...