Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Gabriel

Le blog de Gabriel

Menu
L'essence de leurs sens ...

L'essence de leurs sens ...

Une femme privée d’amour,

C’est une fleur dans le désert,

Un château fort sans eau autour,

Un bon repas sans le dessert.

*

Une femme qui ne voit plus

Dans l’œil de l’autre qu’elle est belle,

Ça ressemble quand il a plu,

A un sentier où tout ruisselle.

*

Et cette autre qui ne sent pas

Le désir chez l’homme qu’elle aime,

C’est comme annoncer le trépas,

Dans un des vers de mes poèmes.

*

Il faut qu’elles soient désirées

Qu’elles sentent bien l’attirance

Et qu’elles se voient chavirer

A la première exubérance.

*

Si là tout en bas de son dos

Il n’existe pas de frisson,

Si plus rien ne va crescendo,

La laissant là comme un glaçon,

*

Si n’est plus aucun papillon

A voleter là dans son ventre,

Que se ferme le portillon,

Par lequel d’habitude ils rentrent,

*

C’est qu’est déjà venue l’automne

Avec sa pluie et son ciel gris

Et que déjà l’horloge sonne,

Disant les heures  au mode aigri.

*

Car une femme ça s’arrose,

Comme toutes les belles plantes ;

Voyez ce que  devient la rose,

Quand personne ne l’alimente!

*

 

Et si tu ne comprends jamais,

Ce qu’une femme a dans la tête,

Attends toi à ce que  ses : mais !

T’atténuent les feux de sa fête ;

*

Car de ses sens, tu es l’essence !

Septembre 2017

Photo : Patrick Wecksteen; modèle : Féline 

L'essence de leurs sens ...