Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Gabriel

Le blog de Gabriel

Menu
Ton cinéma ...

Ton cinéma ...

Depuis des mois, tes draps, se jouent en noir et blanc,

Histoires sans parole, au cinéma muet

Et c’est sans scénario, qu’à l’écran des regrets

Ton corps se fait relâche aux feux des faux semblants.

*

Depuis qu’il t’a quittée, tes seins plus animés,

Sans musique et sans script, font « La grande illusion »,

Se voulant Girardot, en super production

De quelle qu’autre version, du vieux « Mourir d’aimer »

*

Tu te rêves en Bardot, dans Cécile « A cœur joie »

Quand ce n’est qu’en Charlotte en « Femme abandonnée »

Que dans ta mise en scène, on sent tout ton émoi.

*

En nuit américaine, en fondus enchainés

De quelques flashs forward, en proie à pardonner

Tu te fais ton ciné pour te désenchainer,

*

Sachant qu’au générique, tu es dans l’onirique …

Mai 2017

Ton cinéma ...