Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Gabriel

Le blog de Gabriel

Menu
Hé toi !

Hé toi !

Ne touche pas à nos enfants,

Ni aux petits ni aux plus grands,

Laisse donc leur, leur innocence,

Respecte ainsi leur insouciance.

 

Hé toi ! Là-bas au Pakistan,

As-tu besoin qu’avant cinq ans,

De leur apprendre le Coran,

Ils peuvent très bien jouer sans !

 

Hé toi ! Aux trottoirs de Manille,

Ce gros pervers occidental,

Lâche cette petite fille,

Tu vois bien que tu lui fais mal.

 

Hé toi ! Partout là en Asie,

Te faudra-t’ il là ,notre avis,

Pour que tu laisses ces petits,

Loin de tes sales industries !

 

Hé toi ! Du côté de Gaza,

Pourquoi mettre ces explosifs,

Dans ces si petites mains là,

Quand t’en sais le définitif

 

Hé toi ! Au sable du Darfour,

Arrête donc de t’empiffrer,

Quand ça fait depuis quelques jours,

Que ce gosse n’a pas mangé !

 

Hé toi ! Aux confins de l’orient

Arrête cette foutue guerre,

Et permets donc à ces enfants,

D’éviter toutes ces misères !

 

Hé toi ! Ici en Tchétchénie,

Apprends aux mômes d' autres choses,

Que toute cette haine d’autrui,

Ce n’est pas une bonne cause !

 

Hé toi ! Con de publicitaire,

Ne peux-tu pas plutôt te taire,

A les forcer à consommer,

Au point de tous les engraisser !

 

Hé toi ! L’inconscient pollueur,

Sais-tu bien que dès aujourd’hui,

Ces gosses tu fais leur malheur,

En leur peignant la vie en gris !

 

Hé toi ! Le magnat des médias,

Pourquoi ne fais-tu aucun cas,

De toutes ces viles exactions,

Sur ces nombreux petits garçons !

 

Hé toi !au désert de l’Irak,

Mais pourquoi toutes ces attaques,

Où sans aucun discernement,

On extermine des enfants !

 

Hé toi ! Là-haut près de Rio,

Pourquoi donc une mitraillette,

Cachée là derrière son dos,

Ce n’est qu’une simple fillette !

 

Hé toi ! Le connard de gourou,

Pourquoi donc à tous ces gamins,

Tu ne leur dis pas vraiment tout,

Sur ton chemin de faux divin !

 

Hé toi ! Sorcier des traditions,

Tu sais bien que c’est très très con,

De raconter que l’excision,

Peut donner aux filles du bon !

 

Hé toi ! Salopard de dealeur

Cesse de faire de l’argent

Avec ta came de malheur

A ces jeunes, c’est plus qu’urgent.

 

Hé toi profiteur de passeur,

combien faudra t'il en noyer,

de ces gamins bien trop rêveurs,

sans un moment t'apitoyer .

 

Savez-vous bien que ces gamins,

Sont l’avenir de notre terre,

Offrons-leur le meilleur chemin

Pour un avenir salutaire ...

 

novembre 2007

 

 

 

 

 

 

Hé toi !