Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Gabriel

Le blog de Gabriel

Menu
En deux rimes osées.

En deux rimes osées.

Voici fleurir le charme où voguant sous mes mains
Ton corps fou s’abandonne ainsi qu’un bateau ivre,
Tes cris et tes soupirs vibrent à l’envie de vivre,
Caresses sensuelles et douceur de tes seins.
*
Ton corps fou s’abandonne ainsi qu’un bateau ivre,
Les courbes de tes hanches esquissent un beau dessin,
Caresses sensuelles et douceur de tes seins,
Ta peau a des senteurs de parfum qui enivrent.
*
Les courbes de tes hanches esquissent un beau dessin,
Mes doigts tournent une à une les pages de ton livre,
Ta peau a des senteurs de parfum qui enivrent,
Ma bouche a trouvé l’ombre où commencent tes reins.
*
Mes doigts tournent une à une les pages de ton livre,
Aux orages de ton dos succèdent un petit grain,
Ma bouche a trouvé l’ombre où commencent tes reins,
Entre tes cuisses blondes où ton plaisir doit vivre.
*
 septembre 2008

 

En deux rimes osées.