Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Gabriel

Le blog de Gabriel

Menu
Tolérance !

Tolérance !

 

Dans notre tête et nos idées,

Nos tombes et nos mausolées,

Dans le cerveau de nos marmots,

Je crie ce mot ;

 

Dans les décrets de nos principes,

Sur notre peau et dans nos tripes,

Dans les pages de nos dicos,

Je crie ce mot ;

 

Dans l’eurythmie d’une aria,

Sur les livrets des opéras,

Dans nos musiques et leur tempo,

Je crie ce mot ;

 

Dans les discours des orateurs,

Sur l’illusion de ces menteurs,

Dans les montants de leurs écots,

Je crie ce mot ;

 

Dans leurs sourates et leurs versets,

Sur les lettres de l’alphabet,

Dans leur croyance en leur crédo,

Je crie ce mot ;

 

Dans le train train des habitudes,

Sur le chemin des certitudes,

Dans nos prières de bigots,

Je crie ce mot ;

 

Dans l’euphorie de nos victoires,

Sur les lits blancs de nos nuits noires,

Dans la contrainte et l’ embargo,

Je crie ce mot ;

 

Dans l’inconscient de nos enfants,

Sur leurs cahiers et dans leurs chants,

Dans leurs yeux couleur indigo,

Je crie ce mot ;

 

Dans l’aube blême du prisonnier,

Pour qui ce jour est le dernier,

Pour l’efficience du bourreau,

Je crie ce mot,

 

Dans le ventre des affamés,

Et dans ce monde sans pitié,

Dans le bien trop des entrepôts,

Je crie ce mot ;

 

Dans les mémoires de nos vieux

Sur ce qui fut tous leur voeux pieux,

Pour leur bon sens de péquenots,

Je crie ce mot ;

 

Dans l’illusion des camarades,

Et les balcons des ambassades,

Dans l’irréel de leurs appeaux,

Je crie ce mot ;

 

Dans le mensonge des médias,

Sur leur conduite à hue, à dia,

Dans leurs pratiques de corbeaux,

Je crie ce mot ;

 

Dans le gâchis de nos pays,

Sur la guerre et sur nos folies,

A nos mentalités d’agneaux,

Je crie ce mot ;

 

Dans l’ombre de nos suffisances,

Sur l’utopie de nos errances,

Dans l’embarras de nos cerveaux,

Je crie ce mot ;

 

Dans l’entreprise et la finance,

Sur l’infamie de nos consciences,

Dans le partage du gâteau,

Je crie ce mot ;

 

Dans nos plaisirs et dans nos joies,

Sur nos désirs et nos émois,

Dans le gazouillis des oiseaux,

Je crie ce mot ;

 

Dans les années de solitude,

D’ingratitude et d’inquiétude,

Dans ce retour vers le tombeau,

Je crie ce mot ;

 

Dans le tout près de l’au-delà,

Sur les moments de nos trépas,

Et ceux de faire le grand saut,

Je crie ce mot ;

 

Et par le jeu de mon stylo,

J’ai aujourd’hui ce vrai culot,

Pour te donner là un cadeau,

Je crie ce mot

Tolérance !

 

Juin 2008

Tolérance !