Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Gabriel

Le blog de Gabriel

Menu
Boucher...

Boucher...

 

Que peindre de plus beau et quel plus beau modèle

Que le corps d’une femme abandonnée, offerte ?

Il avait de son temps, poussé des portes ouvertes,

Pour mettre à ses pinceaux, de jolies paires d’elles.

 

Il avait déjà là, l’art de la mise en scène,

A les croquer ainsi, nymphes sur papier blanc,

Tout en rehaut de craie, sans aucun faux – semblant,

En nous les montrant nues, sans l’once d’une gêne.

 

D'une courbe, d’un pli, de l’ombre d’une hanche,

Pierre noire en sanguine ou crayon, papier gris,

Il a de ses dessins, fait tous les jours dimanche.

 

Et de l’obscurantisme, obligeant au sacré,

Enlevant aux nabis, tous leurs habits aigris,

Il a de l’érotisme, avivé le nacré,

 

A mettre dans les têtes un autre genre de fête !

 

Septembre 2015

 

Boucher...